Auto-organisation à l'échelle nanométrique grâce à une onde acoustique stationnaire

samedi 15 janvier 2011



Qui n'a jamais vu des grains de sable s'auto-organiser sur une plaque vibrante pour former des figures géométriques ? Des modélisateurs du groupe « Matériaux Cristallins sous Contrainte » du Cemes ont transposé ce principe à l'échelle nanométrique. Lors d'un dépôt atomique, les adatomes diffusant sur un substrat soumis à une onde acoustique stationnaire de surface se positionnent préférentiellement dans le voisinage des ventres de déplacement de l'onde.

 

Filtre

Date

Agenda